L'éthique gaullienne

On a de cesse de parler des fondements essentiels du gaullisme et des 4 piliers qui forment cette vision politique particulière :

 

– Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes (l’indépendance nationale et la souveraineté populaire)
– Un Etat fort et dirigé (institutions de la Ve République)
– L’association du capital et du travail (3ème voie sociale: ni capitalisme, ni collectivisme)
– Le Rassemblement du peuple français par-delà les clivages politiques (car le vrai gaullisme n’est ni de droite, ni de gauche et encore moins extrémiste)

 

Mais il faut aussi souligner la déontologie qui animait l’action du général de Gaulle notamment le refus de profiter de l’argent public à des fins personnelles. Le général de Gaulle tenait à payer lui-même les factures d’électricité de ses appartements de l’Elysée, ou les repas donnés à titre privé et ne bénéficiait pas de la sécurité sociale jugeant que cette réforme -qu’il avait réalisé à la libération- avait été créée pour les personnes qui en avaient besoin ! Ce sont ces mêmes principes qui lui ont fait renoncer à sa retraite de Président de la République !

 

Peut-on alors logiquement se revendiquer de l’héritage du général de Gaulle et du gaullisme originel lorsque l’on se voit condamné pour détournement de bien sociaux, fraude ou toute sorte d’enrichissement personnel au frais, bien évidemment, du contribuable ? La réponse semble évidente !

 

Le devoir d’un élu de la nation n’est pas de profiter de sa position pour s’enrichir mais uniquement de servir ses concitoyens et administrés ! Tel était le message laissé par le général de Gaulle de par son action, tel est celui qu’incarne le gaullisme originel !

Les priorités pour les gaullistes de conviction

 
Aux amis du Forum pour la France et du R.P.F
Aux gaullistes de conviction
 
 
 
Suite à la réunion du F. Coppée : samedi 20 février 2016
 
La Constitution : notre ami Etienne Tarride a, depuis samedi, pris la plume pour nous offrir le papier sur la constitution que vous trouverez sur ce lien http://www.rassemblement-du-peuple-francais.org/le-forum/etat-collectivites/
 
ce papier, suite à son intervention magistrale a été trés demandé.
-=-=
 
Un ami du Forum, Gaullistes de conviction : le docteur Pétroussenko, m'a demandé ce matin qu'elles étaient les priorités pour des Gaullistes de Conviction.
 
Nous avons : le monde, l'Europe et l'Euro, la France
 
Les priorités ont été annoncées samedi dernier : Le monde : sans un système monétaire international, il n'y aura jamais rien à faire RIEN.
 
Si le dollar s'enrhume, tout le monde tousse, il faut arrêter le tir, une monnaie nationale ne peut servir d'étalon monétaire international.
Un système monétaire qui serait basé sur un panier de monnaie n'apporterait aucune solution les monnaies étant toutes aussi fausses les unes que les autres.
Un système basé sur une valeur telle que l'or, serait maintenant inadapté : 1) la production d'or étant désormais  plus faible que le taux de croissance mondial et que la croissance démographique cela n'aurait aucun sens : Sans compter le fait qu'un étalon rigide, pour financer une économie souple, est une absurdité.
 
Le dossier sur un SMI est fait, il sera mis en forme et envoyé.
 
Europe et Euro, même chose : dossier sur l'Euro est fait, il reste à le mettre en forme et à le diffuser- Point qui n'est plus à discuter : nous voulons quitter TOTALEMENT L'euro
 
France :( Etat -Nation) - nation - Etat - société
Avant d'aller plus loin : Le mondialisme disparait , des blocs se constitutent avec chacun un patron : Asie = La Chine. Eurasie = la Russien Amérique du Nord USA , Europe de l'ouest = Allemagne. La France n'a pas à passer sous domination des gens d'Outre Rhin alors constitutons une plaque francophone. Présente dans le monde entier, cette plque ne sera jamais aggressive, elle pourra au contraire, attirer les non partisans inconditionnels d'autres plaques
 
Avec cet arrêt de la globalisation, l'idéologie mondialiste ne peut continuer. UN CHOIX de SOCIETE va donc être débattu, il l'est actuellement en Chine entre partisans du tout marché et partisans du tout Etat
 
Le Gaullisme est clair net et précis sur ce sujet :  Un Etat nation avec un équilibre savant entre Etat et marché, une sorte de troisième ou d'autre voie. Pour l'Etat, la chose obligatoire : le Plan, le service public, la protection sociale - Etat arbitre, Etat protecteur, et marché qui doit oeuvrer de concert.
 
Un plan pour le renouveau d'une économie Gaulliste est en cours d'élaboration par le Professeur émérite : Alain Cotta, une réunion est prévue
 
Cela fait un : vaste programme - d'abord définition de l'Etat nation avec les ingrédients obligatoire : territoire délimité,  la tribu qui vit dessus, avec une volonté d'y vivre ensemble, selon des règles établies pour tous et qu'il faut faire appliquer
 
 
Donc en priorité : définition de l'Etat nation et un dossier sur ce dosage difficile entre tout Etat et tout marché
 
Certains amis du Forum et des gaullistes de conviction se sont proposés pour diffuser ce que nous devions diffuser.
 
Nous possédons pour l'instant : Nos réunions : à diffuser, nos contacts, certains ne peuvent l'être, nos émissions de télévision, les éditos prononcés chaque mois à la radio sont la synthèse de nos travaux effectués.
 
ils sont publiés dans un livre :" Pour la France" qui doit être diffusé, ce qui nous évitera de monter à nouveau certains dossiers 
l'Agriculture : notre programme y est largement exposé
 
Nos émissions de télévision, qui seront sur nos sites : Nos sites que nous devons faire connaître
-=-=
Pour l'instant : le travail du FPF servait à établir des dossiers et à les remettre en mains propres à des élus   de la nation, ceux que nous connaissions. Certaines de nos interventions ont débouché sur des projets de loi ou des lois, j'ai été  choisi  pour animer une association d'élus Gaullistes et souverainistes : je suis amené à constater, que dés que des Présidentielles se profilent : chaque  député choisit un camp, ce qui détruit l'association ou la réduit à sa plus simple expression- Nous attendrons que ce simulacre de démocratie se tasse, pour reprendre nos présentations -
Quoi que : celui sur les territoires d'outre mer doit être terminé pour le 1er mars
Les politichiens.
 
Des fuites, ont été organisées pour ce qui concerne, notre député ami : -photos où on le voit avec Fillon : sa candidature pour les primaires.
 
Sa déclaration lors de ma dernière émission a alimenté les bavardages : dés le lendemain : chez certains députés : il est temps qu'il prenne sa retraite etc
 
Entre nous, il n'y a aucune décision, accord ou quoi que ce soit qui ait été  déterminé entre Fillon et notre ami. Nous sommes à 14 mois des Présidentielles,il faut laisser le temps au temps D'ici janvier prochain, (lancement des campagnes) tellement de choses peuvent se passer, les deux candidats proclamés par les clients du café du commerce pourraient même  disparaître des affiches.
 
Attendons aussi nous à une candidature surprise, qui pourrait rassembler , Gaullistes et Souverainistes -j'en ai été averti ce matin.
 
Les jours et mois à venir seront  difficiles : alors travaillons, mettons nos propositions en avant : faisons nous connaître : Mais surtout ne rentrons pas dans les stratégies aussi bêtes qu'inopportunes : Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas  '18 juin 1940"
 
Henri Fouquereau

Réunion des gaullistes: 20/02/2016

 

 

AUX AMIS DU FORUM POUR LA FRANCE ET DU R.P.F
AUX GAULLISTES DE CONVICTION

 
 
Une réunion hier samedi à Paris
 
Dans ce genre de réunion, différente de celles organisées par le Forum, on constate plusieurs choses.

 

1) une superbe évolution des amis du Forum, les thèmes les plus pointus, souvent ceux qui attirent le moins malgré leur importance, sont totalement intégrés par nos amis. Une preuve ; l'intervention de notre ami  : Etienne Tarride sur la Constitution tout y était. Tous nos amis se sont imprégnés de conséquences rencontrées, à cause d'une entreprise de démolition organisée par nos gouvernants.

 

L'homme de l'art  a démonté, expliqué . Une étude sur la salle a permis de voir, l'intérêt que  nos amis portaient sur  un sujet autrement plus délicat que celui de ce monde politique issu d'une presse de surface, qui sépare les partis les uns des autres, sans que personne ne connaisse vraiment le sens des idéologies des uns ou des autres; l'Ami Etienne a déjà travaillé ce matin sur un papier qui sera diffusé.

 

2) Les gens commencent à accepter, que la politique soit  extrêmement compliquée : qu'il ne suffit pas de bavarder, qu'il faut des connaissances :  
La démocratie fête ses 2523 ans et  elle est toujours incomplète. Signe qu' un mouvement (il ne peut y avoir de parti démocrate) comme une idée, évolue  sans cesse, c'est là aussi, comme pour l'ensemble de la politique un énorme travail à effectuer.

 

Rappelons en restant dans le sujet et pour aller vers l'autre clan, que la République qui fête cette année  ses 2403 années d'existence, évolue, elle aussi, chaque jour et qu'elle évoluera sans cesse.

 

C'est ensuite, et c'est là que le bât blesse, un énorme travail de diffusion, de pédagogie à effectuer. C'est la phase la moins élaborée pour l'instant, beaucoup pensent qu'en répétant des phrases en provenance du café du commerce, ils arrivent à tout résoudre. NON rappelons nous en 14, ceux qui étaient planqués et qui se retrouvaient aux terrasses des cafés. Ah si l'on nous écoutait, oui mais si eux avaient entendu le bruit du canon, la péroraison des stratèges des terrasses de café aurait laissé place à d'autres sentiments.

 

Les propositions de l'Amiral Debray : service militaire et rappel du rôle social de l'Officier, dessiné par le Capitaine Lyautey ont été reçues avec chaleur par les participants. Nous en ferons un thème de débat lors d'une réunion du Forum, le rôle de l'Officier, son désintéressement doivent servir de modèle à d'autres sociétés ne serait-ce celle du monde politique.

 

Intervention de Jacques Cotteray, celui a osé se présenter au Conseil Général contre les deux grands partis politiques de l'époque PS et UMP et qui a gagné deux fois de suite. Je rappelle souvent qu'il n'a pas sollicité un troisième mandat, uniquement parce qu'il pensait ne pas rendre services à ses électeurs, majorité et opposition distribuant les subvention en oubliant l'élu non encarté dans l'un des deux camps.

 

En écoutant celui qui est allé au charbon, les gens et surtout les plus jeunes ont compris, qu'il fallait avant tout se mettre au travail et non seulement, lorsque l'on est éloigné des grands partis, faire transpirer son amour pour les autres.

 

Nous avons évoqué nos grands combats : TVA Sociale : Budget de la défense : DOM COM - monde francophone, langue, Etienne Tarride nous a milité pour le retour du septennat, nous avons rappelé les grands principes qui devraient être suivis par le Quai d'Orsay.

 

Sébastien Nantz, l'organisateur de la réunion a évoqué le besoin du retour au Gaullisme et le grand sujet de société : cette autre voie : La participation qui doit associer les actionnaires aux employés.
 
D'autres sujets ont été évoqués, besoin de la recherche du juste équilibre, dans tous les domaines.
Belle réunion avec des gens intéressés et intéressants : un jeune a donné son sentiment sur les valeurs que la jeunesse ne trouvait plus en fait : nos jeunes, sans but, sans travail, sans avenir s'ennuient, période toujours énonciatrice de changements souvent brutaux.
 
Henri Fouquereau

Le gaullisme, toujours d'actualité...

 

 

Plus que jamais, le Gaullisme est d’une brûlante actualité.

 

De quoi nous parle-t-il ?
 
-          D’intégrité morale dans la conduite des affaires de l’Etat ?
Or, l’actualité nous prouve que cette exigence n’est pas superflue.
 
-          De souveraineté de la France ?
La férule Bruxelloise qui nous dicte nos lois est insupportable.
 
-          D’indépendance ?
L’alignement de notre politique étrangère sur celle de l’OTAN et des Etats Unis prouve que nous en sommes bien loin.
 
-          Notre place sur la scène internationale ?
Elle est en régression, nous sommes devenus la 6ème puissance mondiale et notre voix ne porte plus dans les instances de décision.
 
L’économie française est en panne, le moral des français est morose, le peuple a besoin d’être conduit vers un idéal par un chef exemplaire et digne.

 

Valentin L.

Le Rassemblement du Peuple Français est un mouvement fondé en 1947 par le général de Gaulle, mis en sommeil en 1955 il se réveille aujourd'hui.

Le gaullisme c'est...

 

1) Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes (l'indépendance nationale et la souveraineté populaire)
2) Un Etat fort et dirigé (institutions de la Ve République)
3) L'association du capital et du travail (3ème voie sociale: ni libéralisme, ni socialisme)
4) Le Rassemblement du peuple français par-delà les clivages politiques

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Rassemblement du Peuple Français - R.P.F