Communiqué du R.P.F - 18 juin 2017 

Le second tour des élections législatives a donné son verdict, la parti d'Emmanuel Macron n'obtient pas les résultats annoncés depuis 1 semaine par tous les médias. Cette assemblée Nationale nouvellement élue avec seulement 42% de l'électorat Français n'a de par ce taux d'abstention de 58% aucune légitimité.

 

Parmi les candidats pour lesquels les Gaullistes avaient appelé à voter au second tour nous comptons 2 candidats qui ont hélas perdus, Philippe Meunier et Jacques Myard, ce grand serviteur de la Nation aura été un député digne des valeurs du gaullisme. Nous l'encourageons à ne pas renoncer à ce combat pour la France qu'il mène depuis tant d'années et à se présenter aux prochaines élections sénatoriales au sein de ces listes "gaullistes" dont nous souhaitons l'émergence. La France a besoin de la voix de Jacques Myard !

 

Nous tenons particulièrement à féliciter Thibault Bazin nouveau député de la 4e circonscription de Meurthe-et-Moselle et Julien Aubert qui a su rattraper son retard pour finir par l'emporter malgré les embûches qui lui ont été tendues, une candidate d'un faux RPF mis pour lui nuire et des journaux locaux qui n'ont pas joué le jeu de la démocratie entre autre !

Nous appelons dès aujourd'hui les gaullistes à se mobiliser pour les prochaines élections qui seront les sénatoriales en septembre. Ces sénatoriales pourraient permettre à notre famille politique de se lancer vers le renouveau nècessaire au redressement de notre pays.

Nous invitions, dès à présent, les élus et militants gaullistes des départements renouvelables lors des prochaines sénatoriales* à nous contacter pour monter ces listes et candidatures "Gaullistes". Nous invitons aussi ceux qui le peuvent à nous retrouver aux côtés de nos compagnons de l'UPF le 24 juin à 16h à la Brasserie du Falstaff au 10-12 place de la Bastille dans le 11e arrondissement de Paris afin de préparer l'avenir et ces élections sénatoriales.

Il est temps que le gaullisme revienne au premier plan dans notre pays car il est le seul à incarner les valeurs qui redresseront la France et qui remettront monsieur Macron et ses amis à leur place c'est à dire les oubliettes de la République !

*
Indre-et-Loire
Isère
Jura
Landes
Loire-et-Cher 
Loire 
Haute-Loire 
Loire-Atlantique 
Loiret 
Lot ' 
Lot-et-Garonne 
Lozère 
Maine-et-Loire
Manche 
Marne 
Haute-Marne 
Mayenne 
Meurthe-et-Moselle 
Meuse 
Morbihan 
Moselle 
Nièvre 
Nord 
Oise
Orne 
Pas-de-Calais 
Puy-de-Dôme 
Pyrénées-Atlantiques 
Hautes-Pyrénées 
Pyrénées-Orientales 
Paris 
Seine-et-Marne 
Yvelines 
Essonne 
Hauts-de-Seine 
Seine-Saint-Denis 
Val-de-Marne 
Val-d'Oise 
Guadeloupe 
Martinique 
La Réunion 
Mayotte 
Nouvelle-Calédonie 
Saint-Pierre-et-Miquelon

_________________________________________________________________________________________

Message du R.P.F - 12 juin 2017: Lettre aux gaullistes

"La fin de l'espoir est le commencement de la mort" Charles de Gaulle

 

Chers Compagnons,

 

Les élections de dimanche ont logiquement laissé des traces, une grande majorité du peuple français a fait le choix du renoncement ou a décidé de rester en grande majorité passif, laissant s'instaurer sans réagir un régime avec un parti unique "le parti de l'étranger" qui aura les mains libres pour soumettre toujours plus la France aux directives de Bruxelles ou Washington, diluer notre Nation comme des marrons dans une purée de marrons, détricoter notre code du travail, démanteler l'Etat et ces acquis sociaux dont la plupart viennent du programme du Conseil National de la Résistance instauré par le général de Gaulle !

 

Mais ces élections contrairement à ce que l'on peut penser ne sont pas une fin en soi c'est au contraire un renouveau qui commence. La France est éternelle ne l'oublions pas, elle se relèvera pour peu que nous, héritiers de l'homme qui a dit NON, ne l'abandonnions pas à son triste sort !

 

Alors OUI c'est un renouveau car tout est à reconstruire, cette tâche est lourde mais elle est inévitable ! Commençons la dès demain, déjà ces élections législatives comportent un deuxième tour, qui admettons le sera difficile, mais il est impératif que les derniers gaullistes en listes pour nous représenter l'emportent, il faut donc une mobilisation, pas un seul gaulliste ne doit s'abstenir afin que la démocratie ne meurt pas dans notre pays ! 

 

Il est bien évident que nous ne pouvons pour autant cautionner les extrêmes et leurs alliés qui ne peuvent à l'avenir représenter la seule opposition au pouvoir macronien !

 

En septembre auront lieux les prochaines élections sénatoriales qui verront les grands électeurs désigner leurs représentants dans une assemblée qui sera sans nul doute la seule où la démocratie s'exprimera réellement durant un quinquennat qui voit le "régime des partis" être remplacé par le "régime du parti" comme dans toute dictature digne de ce nom !

 

Ces sénatoriales seront importantes, il n'est pas sans savoir que la volonté affichée du gouvernement en place est de détruire les communes et les départements ainsi que la Nation et nos terroirs, que nous gaullistes nous serons probablement les seuls à défendre ! Il nous faut alors constituer des listes "Les Gaullistes" dans chacun des départements renouvelables ! Je vous invite dès à présent à entrer en contact avec nous pour y participer ou à nous rejoindre le 24 juin à Paris, aux côtés de nos compagnons de l'U.P.F, pour préparer ensemble l'avenir de notre famille politique !

 

Alors NON chers compagnons ne renoncez pas ! N'abdiquez pas ! Continuons ensemble ce combat qui ne fait que commencer mais dont le flamme de la résistance nous portera forcément à la victoire finale !


Vive la France, libre dans l'honneur et dans l'indépendance !

 

 

"Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas !" Charles de Gaulle

 

Communiqué des Gaullistes : ineffaçable et indépassable trahison

 

COMMUNIQUE COMMUN

U.P.F - R.P.F

 

30 avril 2017

 

 

Après avoir pactisé lors des élections locales avec le mouvement d'extrême droite de Jacques Bompard et soutenu Robert Ménard,

 

Après avoir mené une campagne présidentielle ultra droitière avec des sorties sur le « grand remplacement » ou la stigmatisation des assistés et des chômeurs...

 

Monsieur Nicolas Dupont-Aignan a fini par franchir définitivement le Rubicon vendredi soir en décidant de rallier officiellement le camp de Marine Le Pen et du Front National. 

 

Le slogan trompeur « ni système, ni extrême » a vécu, tout comme son gaullisme de façade.

 

Car, que Monsieur Dupont-Aignan rallie Madame Le Pen - en échange d'un poste de Premier ministre comme prix de la trahison - est une chose, mais qu'il la rallie en prétendant le faire au nom du gaullisme en est une autre !

 

En attrapant dans ses filets le poisson Dupont-Aignan, le parti frontiste tente de s'acheter une virginité à bon compte. Mais la ficelle est un peu grosse !

 

Rappelons que l'extrême droite a, de tout temps, été l'ennemi du général de Gaulle. Ce camp, lui vouant une haine farouche, a même tenté à plusieurs reprises de l'éliminer aussi bien physiquement qu'électoralement.

Rappelons également que se trouve encore actuellement au sein du Front National des personnes comme Monsieur Thibault de la Tocnaye - fils d'un des membres du commando du Petit-Clamart chargé d'assassiner le général de Gaulle et sa femme - qui dernièrement encore insultait publiquement les gaullistes !

 

Rappelons enfin que se trouve encore actuellement au Front National des personnes glorifiant la mémoire du Maréchal Pétain ou tenant des propos négationnistes !

 

La façade a beau être repeinte, la maison derrière le crépis reste la même : celle fondée par des anciens vichystes et membres de l'OAS !

 

Monsieur Dupont-Aignan, vous n'êtes pas gaulliste (l'avez-vous seulement été un jour ?) et votre imposture apparaît enfin au grand jour.

 

Non seulement votre volonté de bâtir une nouvelle République pour oxygéner nos institutions ; votre méconnaissance totale de la participation gaullienne et votre insistance à vous réclamer d'un camp en vous plaçant à droite de ce vieux clivage politique constituaient déjà autant d'éléments qui prouvaient que vous vous étiez grandement éloigné du gaullisme mais votre renoncement pour vous rallier aux ennemis inconditionnels du général de Gaulle parachève aujourd'hui ce triste constat. 

 

Vous salissez la mémoire du général de Gaulle à chaque fois que vous vous réclamez de lui !

En vous vassalisant vous êtes définitivement devenu un supplétif de l'extrême droite ce qui conduira à terme à votre disparition du paysage politique.

 

En attendant cette issue inéluctable, nous condamnons ces manipulations d'un député en manque de reconnaissance dont la seule véritable ambition aura toujours été de se mettre en scène et de bâtir sa carrière au détriment du combat pour les intérêts de la France et des Français ! 

 

Aussi, nous appelons tous les gaullistes sincères qui se sentent trahis, blessés et profondément déçus par l'attitude d'un homme qui a osé prendre une décision aussi grave sans tenir compte du refus des instances de son propre parti, à nous contacter, à nous rencontrer et à se rassembler pour reconstruire ensemble cette famille politique qui aujourd'hui est, une fois de plus, la seule capable de relever la France !

 

« Quoi qu'il arrive la flamme de la résistance ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas ! » Charles de Gaulle

 

Les bureaux nationaux de l'U.P.F et du Rassemblement du Peuple Français

Communiqué du R.P.F : La gauche et la droite sont mortes, vive le gaullisme !

Le premier tour de l'élection présidentielle a donné son verdict.

 

La seule satisfaction réelle que nous pouvons avoir dans cette pathétique campagne est que la Véme République n'est plus mise en danger. En effet les 2 candidats restant ne souhaitant pas l'élaboration d'une VIéme République, la République fondée par le général de Gaulle -et que chaque authentique gaulliste se doit de défendre- continuera à vivre.

 

L'arrivée d'un néo-communisme écrasant à la tête de notre nation a également été évitée !

 

Il n'est pas du rôle du R.P.F de prendre position pour l'un des candidats restant en liste pour le second tour, les choix proposés divisant un peu plus le peuple français qui devra choisir entre 2 visions de la France et de la société. L'une comme l'autre ne répond d'ailleurs pas aux attentes que doivent se faire les gaullistes, nous préférons appeler notre famille politique à regarder vers l'avenir et à laisser les représentants des partis politiques s'entre déchirer ! Leurs intérêts ne sont pas ceux de la France !

 

Les prochaines élections législatives risquent de ne dégager aucune majorité paralysant ainsi notre pays et confirmant la mort à la fois du Parti Socialiste et du principal parti de droite « Les Républicains ». Nous ne pleurerons pas sur la disparition de ces partis qui n'ont de cesse travesti nos institutions, affaibli la France et se sont évertués à rétablir le régime des partis si nocif aux intérêts de notre pays et que le général de Gaulle avait écarté.

 

Le quinquennat ne permettant plus une vision politique à long terme, la prochaine élection présidentielle qui aura lieu en 2022 sera un objectif qui succédera directement à celle qui s'achève. Dans ce cadre nous nous engageons et assurons enfin la présence à celle-ci d'un véritable candidat gaulliste portant une ligne qui sera réellement gaulliste, sans compromission, sans populisme, sans reniement, dont le but sera de rétablir l’État qui se défait un peu plus chaque jour ; de restaurer nos institutions qui se sont éloignées de l'esprit de son fondateur ainsi que de rendre à la France sa liberté, sa grandeur et sa place dans le concert des nations !

 

Nous appelons dès à présent le peuple français à s'unir et à se rassembler pour nous aider à sauver la France une fois de plus !  

 

Sébastien Nantz

Secrétaire général du Rassemblement du Peuple Français

Communiqué du R.P.F : La France ce n'était pas Vichy !

La France est-elle coupable des exactions durant la seconde guerre mondiale ?

 

Loin de nous l'idée de soutenir ou de défendre la présidente d'un parti fondé par des anciens vichystes et collabos mais nous nous devons de rétablir la vérité, celle que tous les présidents de la République ont d'ailleurs défendu mis à part Jacques Chirac et François Hollande qui par pressions ont décidé de légitimer un régime collaborationniste !

 

Alors NON VICHY ce n'était pas la FRANCE ! La métropole française était occupée à l'époque par l'Allemagne mais la France était à Londres avec le général de Gaulle !

Prétendre que VICHY c'était la FRANCE c'est déclarer que le général de Gaulle était un factieux et un déserteur, c'est justifier alors sa condamnation à mort par Pétain !
Prétendre que VICHY c'était la FRANCE c'est alors classer les résistants comme des terroristes et le CNR comme un groupement du même acabit que l'ETA ou que l'OAS !

Prétendre que VICHY c'était la FRANCE c'est alors placer notre pays à la fin de la guerre dans le camp des vaincus hors, la France a toujours été placée dans le camp des vainqueurs tout simplement parce que la France légitime c'était la France combattante que dirigeait le général de Gaulle !


Bref c'est tenir des propos très graves qui salissent l'image d'une nation et déshonorent la mémoire de ceux qui se sont levés pour la défendre et la libérer de l'occupant !

 

Nous ne pouvons que condamner de tels propos ainsi que la manipulation des médias qui ne cessent de revenir sur cet épisode de l'histoire dans le but de diaboliser, de diviser les Français et d'attiser la haine !

 

Nous sommes extrêmement déçus également de voir de prétendus gaullistes légaliser le régime de Vichy ! Ils perdent la toute légitimité de se revendiquer de l'homme du 18 juin !

 

Colonisation, Vichy... Nous sommes également surpris de voir ces candidats qui ambitionnent de diriger un pays qui à leurs yeux est sale et criminel voire sans histoire ni culture. Quand on a du mépris pour la France quand on la voit comme une nation criminelle, on n'en brigue pas la présidence !

 

Sébastien NANTZ
Secrétaire général du Rassemblement du Peuple Français 

Communiqué des Gaullistes : Réponse à Paul-Marie Couteaux !

Monsieur Paul-Marie Coûteaux,

 

Depuis quelques semaines, vous tentez de faire croire que le général de Gaulle était un grand libéral, adversaire du Conseil National de la Résistance. 

 

Nous nous devons donc de répondre à ce qui, à nos yeux, passe clairement pour une grande révision de l'Histoire. 

 

Travestir celle-ci dans le but de faire passer votre candidat de la présidentielle pour l'héritier du général ne vous grandit pas, et pourtant, jadis, nous avions de la sympathie pour vous jusqu'à ce que vous franchissiez un pas indigne d’un gaulliste en vous voyant rejoindre un mouvement fondé par d'anciens vichystes et membres de l'OAS qui n’a jamais changé son arrière-boutique. 

 

Ce que vous dites est totalement faux, le général de Gaulle n'a jamais été un adversaire du CNR : d’une part parce que c'est sur ses instructions que celui-ci a été créé et d’autre part, car c'est lui-même qui y mettra ensuite à sa tête Jean Moulin (au passage, à l'époque, il y avait bien une fraction de la résistance qui s'appelait Front National mais qui était d'obédience communiste !).

 

Ainsi, selon vous, le général de Gaulle se serait laissé imposer par les communistes les nationalisations et la création de la sécurité sociale après la Libération ! Par là-même, voudriez-vous faire passer le général de Gaulle comme un homme faible qui cédait aux pressions et qui, le couteau sous la gorge, a du réaliser ce programme contraint et forcé ? C'est mal connaître le personnage ou alors c'est de la pure malhonnêteté intellectuelle de votre part ! 

 

Le programme du CNR a bien été réalisé sans la moindre désapprobation du général de Gaulle qui d'ailleurs disait que la création des "assurances sociales" était l'une des œuvres dont il était le plus fier ! Le général de Gaulle affirmait également que c'est à "la République de conduire la marche économique de la France" * ; que "le capitalisme est inhumain" et que "le vieux libéralisme tel qu'on le voyait avant hier est devenu une chose inconcevable et insupportable dans l'état du monde..." *

 

Vous qui vous revendiquez comme "membre de la Fondation Charles de Gaulle", nous ne pouvons que vous inviter à aller approfondir vos connaissances en allant de temps en temps sur son site puisque vous auriez notamment pu y trouver ceci : "Héritier de la pensée socialiste et chrétienne française, le Général chercha le moyen de lutter contre un capitalisme qu'il jugeait responsable de l'exacerbation guerrière des nationalismes et de l'affaiblissement des nations par la lutte des classes." 

 

Nous ne perdrons pas notre temps à diffuser toutes les réalisations faites par le général de Gaulle et qui démontrent bien que sa politique colbertiste était à mille lieues du libéralisme. Demandez donc d'ailleurs aux libéraux qui pullulent autour de votre nouveau poulain ce qu'ils pensent du général de Gaulle : ce n'est pas pour rien qu'il est considéré comme leur plus illustre ennemi ! 

 

Que vous défendiez la candidature d'un homme qui s'inspire de Margaret Thatcher est votre droit mais que vous tentiez de travestir l'histoire ne sert à rien surtout lorsque vous faites mine de vous adresser aux vrais gaullistes comme nous qui la connaissons très bien ! 

 

A l'heure où tout le monde veut des débats, je propose après la période électorale un grand débat sur le gaullisme où je suis prêt à vous porter contradiction et pourquoi pas y inviter aussi Monsieur Dupont-Aignan qui passe son temps à sauter sur sa chaise comme un cabri en criant "je suis gaulliste" mais qui promeut une VIe République ; qui se revendique sans cesse comme étant de droite et qui ne connait pas grand-chose sur l'association capital-travail ! 

 

Sébastien Nantz, Président de l'UPF et Secrétaire général du Rassemblement du Peuple Français

Communiqué du R.P.F - Macron l'anti de Gaulle !

Les partisans de monsieur Macron aiment dire tout et n'importe quoi, revendiquer leur champion d'un héritage ou d'un autre, tout y est passé et aujourd'hui c'est au tour du général de Gaulle.

 

La maison historique des gaullistes se doit donc de mettre les choses au clair. Monsieur Macron incarne peut être une force centrale mais celle-ci n'a absolument rien à voir avec celle qu'incarnait le général de Gaulle !

 

-Le gaullisme est bien un rassemblement au delà des clivages politiques qui est basé sur l'amour de la France, de son indépendance totale et du refus de toute soumission supranationale !
-Le gaullisme est économiquement colbertiste, pour le général de Gaulle c'est à l'Etat d'impulser et de contrôler l'économie ! 
-Le gaullisme a également la volonté d'associer le progrès social avec l'ordre sociétal (il faut le progrès mais pas la pagaille). Il est donc progressiste sur le plan économique et social et conservateur sur le plan sociétal !
-Pour le général de Gaulle il n'y a en France qu'une seule communauté c'est la communauté française ! 
-Le général de Gaulle n'était ni prisonnier ni complice du monde de la finance !
-Le général de Gaulle attirait vers lui les personnalités les plus compétentes dans un but : celui de redresser notre pays !

 

La force centrale que tente d'incarner aujourd'hui Emmanuel Macron est tout le contraire du gaullisme sur le plan des convictions :

 

-Monsieur Macron déclare que la France n'a aucune culture aucune identité propre, il est communautariste !
-Monsieur Macron souhaite que notre nation se dissolve dans une Europe fédérale comme des marrons dans une purée de marrons ! 
-Economiquement libéral, pour monsieur Macron l'Etat doit s'effacer face à la loi du marché et aux grands groupes financiers dont il est le soldat !
-Comme l'a démontré cette loi qui porte son nom, monsieur Macron est pour la régression sociale et de la condition ouvrière !
-Libertaire, il veut instaurer la pagaille au niveau de notre société !
-Emmanuel Macron attire vers lui surtout des opportunistes qui mis de côté à la fois par la droite et la gauche l'ont rejoint dans un but d'ambition personnelle ou de vengeance !

 

Monsieur Macron est donc le candidat de la dislocation nationale et de la chienlit !

 

La macronisme est l'antithèse même du gaullisme ! Aucun gaulliste digne de ce nom ne peut soutenir -au nom du gaullisme- l'homme qui incarne l'opposition totale aux valeurs du général de Gaulle !

Communiqué : De Gaulle libéral ? Les gaullistes répondent !

Il est de coutume depuis le début des années 80 de faire croire que de Gaulle était le contraire de ce qu'il était réellement, niant par la ses actions, ses paroles et ses écrits.

 

Jacques Chirac avait commencé en voulant donner comme image au peuple français, un de Gaulle fervent défenseur de l'Europe supranationale, aidé en cela par les médias qui se faisaient une joie de pratiquer pour le coup ce que l'on peut clairement appeler du révisionnisme. Cette stratégie a en parti fonctionné car bon nombre pensent aujourd'hui que de Gaulle était l'un des pères fondateurs de l'Europe ce qui est très loin d'être le cas... après s'être opposé à la communauté européenne de défense et au traité de Rome, le général n'hésitait pas à utiliser comme méthodes la politique de la chaise vide afin de contrer les plans fédéralistes de l'Union Européenne ! De Gaulle fut un européen tellement passionné que les Lecanuet et compagnie appelaient à voter Mitterrand en 1965 afin de contrer de Gaulle qui représentait un danger pour la construction européenne !

 

Aujourd'hui le Thatchérien François Fillon nous retente le même coup cette fois avec le libéralisme. Il veut en effet faire croire au peuple français que de Gaulle était un grand libéral. Monsieur Fillon nous montre la une bien mauvaise connaissance du gaullisme ou alors pratique t'il lui aussi le travestissement de l'histoire ? Une trahison de plus envers Philippe Séguin après avoir renié son NON à Maastricht ? Il suffit simplement d'étudier la politique économique du général de Gaulle pour se rendre compte que les propos de monsieur Fillon sont ridicules, les vrais libéraux -pour qui le colbertiste de Gaulle était un ennemi- pourront d'ailleurs lui confirmer !

 

Quelles seront les prochaines étapes ? Faire croire que de Gaulle était atlantiste ? Qu'il était partisan du régime des partis ? Mais il y a une grande différence par rapport aux années 80-90, les médias n'ont plus le monopole de l'information et internet existe heureusement pour combattre ceux qui comme Monsieur Fillon veulent refaire l'histoire !

Communiqué du R.P.F - Voeux 2017

Le Rassemblement du Peuple Français, tient à présenter à chaque Française et chaque Français ses meilleurs vœux pour l'année 2017.

 

L'année 2016 s'achève, elle aura été dans la continuité de celle de 2015 marquée par du sang et des larmes causés, une fois de plus, par de lâches attentats islamistes.
 
Nos pensées vont une fois encore aux victimes de ces atrocités et à leurs familles.
 
L'année 2016 aura aussi été marquée par l'annonce de Monsieur Hollande qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat. Cette annonce sonne comme un constat flagrant de son échec et de 5 années perdues pour la France.
 
Monsieur François Fillon aura, quant-à-lui, créé la surprise en s'imposant dans des primaires de la droite face aux favoris Nicolas Sarkozy et surtout à Alain Juppé pourtant le candidat des médias, donné grand gagnant d'une présidentielle que finalement il ne verra pas.

 

Nous tenons -et c'est notre rôle en tant que gardiens de la pensée gaullienne- à rappeler que l'élection présidentielle est la rencontre d'un homme ou d'une femme avec la nation et le peuple, certainement pas celle du chef d'un camp ou d'un parti avec ses militants. Il n'y a pas en France d'un côté un peuple de droite et de l'autre un peuple de gauche ! 

 

L'américanisation de la société française se poursuit hélas avec la bienveillance d'une classe politique pressée de mettre fin aux fondements du gaullisme dont pourtant certains osent s'en réclamer. Le régime des partis est réapparu plus fort que jadis et une fois de plus ce sera aux gaullistes de stopper cette frénésie qui conduira, n'en doutons pas, une nouvelle fois la France vers sa perte.

 

Qu'apportera l'élection présidentielle qui s'annonce ? Le peuple Français, privé de tout espoir, ne se fait guère d'illusion, mais le renoncement n'a jamais rien résolu !

 

Un gaulliste arrivera t'il à se dresser face à cette situation ? Nous le saurons prochainement, l'étape pour obtenir les parrainages nécessaires afin de pouvoir être candidat à la fonction suprême sera forcément délicate de par les pressions des partis opérées sur les élus locaux et les manipulations habituelles des médias qui boycottent toutes voix qui iraient à l'encontre de leur pensée unique.

 

Le Rassemblement du Peuple Français, quant à lui, continue son travail pour refaire connaitre les valeurs du gaullisme. Une nouvelle génération de gaullistes se réveille nous montrant que notre action atteint son but ! Mais la défense du gaullisme, de la mémoire du général de Gaulle et l'enseignement de toutes ces valeurs que portait l'homme du 18 juin -que nous faisons depuis le réveil du Rassemblement- n'est forcément pas suffisant pour redresser le pays, le combat politique est aussi nécessaire à cela.

 

Pour toutes ces raisons, le Rassemblement du Peuple Français a également décidé de participer au travail politique que réalise depuis plusieurs années l'U.P.F. Des membres du Comité Directeur du R.P.F ont d'ailleurs intégré le Conseil National de l'U.P.F afin d'aider cette structure dans la bataille politique qu'elle mène.

 

Le R.P.F servira d'aiguillon à la famille gaulliste qui devra :
  
-Ecarter du pouvoir ceux qui nuisent aux intérêts de la France ! 
-Rétablir l'Etat et nos institutions ! 

-Mettre fin au régime des partis !
-Redonner à notre pays son indépendance, sa souveraineté nationale et populaire ! 
-Remettre la France en première place dans le concert des nations ! 
-Stopper le communautarisme qui s'installe et remettre à leur place ceux qui veulent nous imposer leurs moeurs et coutumes !
-Instaurer une 3éme voie sociale entre le libéralisme et le socialisme !
-Reconstruire notre économie et notre armée ! 
-Rassembler le peuple français par delà les clivages politiques !
 
Parce que la Ve République est aussi menacée par ceux qui aimeraient marquer leur nom dans l'histoire en détruisant l'oeuvre du général de Gaulle, nous devons nous rassembler !

 

 

"La fin de l'espoir est le commencement de la mort" Charles de Gaulle

 

Communiqué du R.P.F : Primaires de la droite

Le Rassemblement du Peuple Français -la maison des gaullistes- ne reconnaît nullement Alain Juppé comme un membre de cette famille.

 

Il ne suffit pas de sauter sur sa chaise comme un cabri en criant "je suis gaulliste" pour l'être.

 

De par son programme, ses convictions, sa morale et ses amitiés, tout au contraire nous démontre qu'Alain Juppé est en opposition totale au gaullisme.

 

On ne peut en effet être gaulliste lorsque l'on prône la construction d'une Europe fédérale, lorsque l'on est partisan d'un consensus mou afin de plaire à des camps politiques et lorsque l'on est partisan d'une économie libérale.

 

Nous rappelons que le général de Gaulle disait que les partisans du fédéralisme étaient des "jean foutres",  que le gaullisme est une force de rassemblement qui ne transige pas, que la vision économique du général de Gaulle était colbertiste et qu'il avait pour ambition d'associer le capital et le travail.

 

Rappelons également que le général de Gaulle avait un sens moral et une éthique qui sont totalement étrangers à Alain Juppé !

 

Le Rassemblement du Peuple Français n'a pas vocation à se positionner sur une primaire d'un camp politique mais ne pouvait laisser faire sans réagir !

 

Pour toutes ces raisons aucune voix gaulliste ne doit se porter sur Alain Juppé !

 

 

Sébastien Nantz

Secrétaire général du R.P.F

 

Communiqué du R.P.F: 26/08/2016 

 

Suite à la décision du Conseil d'Etat qui a fait le choix de céder face aux pressions communautaristes, le Rassemblement du Peuple Français demande aux maires des communes qui ont décidé de faire un arrêté pour interdire le port du burkini sur les plages, de continuer à résister et de ne pas retirer leur arrêté.

 

L'histoire nous montrera, une fois de plus, que la résistance l'emportera sur la soumission !

 

Sébastien NANTZ
Secrétaire Général du Rassemblement du Peuple Français

Communiqué du R.P.F: 30/06/2016 - Il y a une semaine, le BREXIT

Le Royaume Uni avait à se prononcer sur la sortie ou non de l'Union Européenne. Une semaine après la victoire du OUI au Brexit nous pouvons constater le retour de ce qui passait pour un séisme.

 

David Cameron qui pensait pouvoir bluffer l'UE en lançant ce processus alors qu'il s'était déclaré favorable au maintien dans l'Union Européenne a été pris à son propre jeu et annoncé sa prochaine démission de ses fonctions. 

 

La diabolisation par l'appellation de "populistes" des partisans de l'Europe des peuples n'aura pas suffit à faire peur aux Anglais et aux Gallois. Si vouloir construire une Europe basée sur les peuples revient à être "populistes" comment alors appeler les partisans d'une Europe qui refuse d'écouter les peuples et qui leurs imposent leur diktat ? Certainement pas des démocrates ! 

 

Mais que les partisans du maintien dans l'Union Européenne se rassurent, l'Europe telle qu'elle a été construite n'accepte aucune opposition à sa construction supranationale, les peuples français et néerlandais peuvent en témoigner. Les référendums ne sont pris en compte que s'ils vont dans le sens voulu par les oligarques de Bruxelles. Selon le résultat de la consultation des Britanniques, l'article 50 du traité de Lisbonne devrait être utilisé par les responsables du Royaume Uni mais voila ceux-ci ne semblent pas pressés de le faire.

 

Le chef des partisans du Brexit au sein des conservateurs a annoncé qu'il ne souhaitait pas prendre la direction du pays fuyant donc devant ses responsabilités. Ne se sent-il pas assez fort pour affronter le "machin" européen qu'il comparaissait lors de la campagne référendaire à la volonté d'Hitler ? Si la France n'arrive pas à trouver son nouveau de Gaulle, le Royaume Uni n'a, hélas, visiblement pas trouvé son nouveau Churchill ! 

 

Des pressions sont exercées afin qu'une nouvelle consultation soit lancée, probablement jusqu'à ce que le NON au retrait de l'UE l'emporte ! Sans cela ne doutons pas que les oligarques de Bruxelles feront tout en leur pouvoir afin de détruire le Royaume Uni, l'Ecosse et l'Irlande Nord seront les principales pièces maîtresses de l'échiquier. 

 

Ne doutons pas que si la France en venait à son tour à quitter le machin européen, l'UE ferait tout en son pouvoir afin que les régions françaises favorables majoritairement au maintien dans l'UE décident de faire sécession. 

 

Françaises, Français, dîtes NON à la dictature bruxelloise ! Nous appelons à une consultation du peuple français pour la sortie du machin européen car la France ne veut pas mourir ! Le peuple français y est fondamentalement attaché…En son temps, grâce au Général de Gaulle, la France n'a pas plié face au nazisme, elle ne pliera pas non plus face à la dictature bruxelloise !

 

L'avenir est à la liberté des peuples non à leur soumission !

Communiqué du R.P.F: 24/01/2016 - Lettre ouverte aux antifas

Ce samedi à Calais vous, collectifs soit-disant antifascites, vous êtes permis de taguer une statue du général de Gaulle.

 

Vos agissements n'ont strictement rien à envier à ces gens que vous prétendez combattre, Darnand et Doriot auraient, sans aucun doute, été ravis durant l'occupation de vous recruter dans leurs milices ! Mais inutile finalement de vous parler d'eux, votre orthographe et vos connaissances historiques, nous laissent à montrer que vous avez probablement quitté l'école trop tôt et que vous ne devez pas savoir qui sont Darnand et Doriot !

 

En effet si vous aviez un tant soit peu étudié l'histoire de ce pays -sur lequel vous crachez mais dont vous êtes heureux de toucher les allocations- vous auriez alors appris que si aujourd'hui vous pouvez agir de la sorte c'est parce qu'un homme en 1940 s'est soulevé réellement LUI contre le nazisme et le fascisme pour restaurer les libertés une fois la France libérée ! En revenant au pouvoir en 1958 de Gaulle a fait de sorte à décoloniser la France !

 

Vos propos tenus sur le réseau social twitter où vous dîtes que de Gaulle s'est enfui à Londres nous prouvent donc que loin d'être antifascistes vous êtes en réalité héritiers de cette famille politique dont vous partagez déjà la violence !

 

Nous aurions aimé vous entendre et vous voir réagir en voyant nos SDF mourir de froid ou aux viols que subissent les femmes par ces migrants dont vous vous servez finalement pour une fois de plus pratiquer votre passion: saccager, piller, injurier ! Votre soit-disant combat contre le fascisme n'est en réalité qu'un trompe l'oeil !

 

Les gaullistes ont combattu les nazis et fascistes et les ont vaincus ! Ce ne sont pas des illettrés, incultes, sans valeurs, sans honneur et dépourvus de courage qui feront mettre à genoux les défenseurs de la mémoire et des convictions du général de Gaulle ! 

 

Laissez donc les gaullistes qui, eux, combattent réellement le fascisme et retournez à vos études ce qui vous permettra notamment à apprendre à écrire et à trouver un travail afin de ne plus vivre des allocations que vous verse ce pays qui vous "nikez" !

 

A bon entendeur...

 

Le bureau du R.P.F

Communiqué du R.P.F : 07/12/2015 - Elections régionales

Le R.P.F contre les ennemis de l'Etat


Le Rassemblement du Peuple Français (R.P.F), mouvement historique des gaullistes de conviction, gardien de la pensée gaullienne, prend note des résultats des élections régionales.

 

Restant au dessus des partis et des clivages politiques, ne prenant pas de position au niveau national lors du premier tour, le mouvement gardien de la pensée gaullienne ne peut rester silencieux face à la situation.

Nous ne pouvons que reprendre les propos tenus par le général de Gaulle lorsqu'un extrême risquait de prendre le pouvoir.

 

« On comprend donc très bien pourquoi nous, qui voulons la France agissante et indépendante, nous trouvons devant nous deux catégories d'opposants. D'un côté, ou, comme on eût dit jadis, "à notre gauche", les séparatistes [NDLR : les communistes]. De l'autre côté, ou, "à notre droite", la coopérative de conservation politicienne et sociale qui, pour le moment, s'appelle : Troisième Force [NDLR : socialistes, radicaux, démocrates-chrétiens et libéraux]. Je ne commettrai certes pas l'erreur ni l'injustice de mettre sur le même plan les opposants des deux espèces. Les premiers sont les ennemis de l'État. Les seconds ne font que lui nuire. » Charles de Gaulle, 1 mai 1950

 

Fidèle à la vision du général de Gaulle, le Rassemblement du Peuple Français appelle, dans un premier temps, à faire barrage aux extrêmes qui sont les ennemis de l'Etat et annonce, dans un second temps, son intention d'agir à l'avenir afin de libérer la France de ceux qui lui nuisent !

 

Sébastien Nantz
Secrétaire général du R.P.F

Communiqué du R.P.F: 13/11/2015 - La France attaquée

La France a été attaquée de l'intérieur par des ennemis qui y sont rentrés par des voies légalement voulues par nos dirigeants depuis de nombreuses années.

 

Les politiques qui se sont succédé ont conduit notre patrie dans une situation de guerre comme jadis les politiciens de la IIIe République nous avaient, par leur irresponsabilité, conduits à la débâcle de 1940 et vers l'abîme !

 

Mais face au danger la France ne doit pas reculer ! Elle ne doit pas trembler ! Les assaillants qui ont frappé hier notre capitale cherchent à nous faire peur, ils ne gagneront pas !!! La France n'est pas seule !!! Elle a des alliés sur qui elle peut compter pour l'aider à mener cette guerre et à éradiquer l'ennemi !!!

 

Plus que jamais le peuple français doit être uni et rassemblé pour combattre la barbarie et restaurer la grandeur de la patrie !

 

VIVE LA FRANCE !!!

 

 

Sébastien Nantz

Secrétaire Général du Rassemblement du Peuple Français

Communiqué de presse du R.P.F: 29/06/2015 - Hommage à un grand gaulliste de conviction 

Le R.P.F tient à rendre un dernier hommage à un authentique gaulliste de conviction, un grand serviteur de l'Etat qui en 1999 avait réanimé le sigle R.P.F et l'avait ramené aux premières places de la politique française.

 

Aujourd'hui le Rassemblement Pour la France fait parti intégrante du Rassemblement du Peuple Français. 

 

Nous avions gardé des contacts avec Charles Pasqua pour parler du R.P.F, du gaullisme et de la France. Nous avions parlé aussi de l'usurpation fait sur son nom par des individus mal intentionnés dans le but de soutenir l'extrême droite.*

 

Il n'y a qu'un seul et véritable R.P.F !!! Méfiez-vous des contrefaçons !!!

 

Nous tenons par cette occasion à saluer la mémoire d'un homme qui s'est battu jusqu'à la fin de sa vie pour défendre ses convictions et sa fidélité au général de Gaulle.

 

Le R.P.F est orphelin.

 

*http://www.dailymotion.com/video/x2wx01d (Message audio de Charles Pasqua)

Communiqué R.P.F - Elections départementales

 

Le Rassemblement du Peuple Français, mouvement historique de la famille gaulliste, invite les gaullistes de conviction à se méfier de certains mouvements d'extrême droite dissimulés derrière une croix de Lorraine ou une étiquette «Gaulliste». Ces mouvements n'ont pour but réel que de recycler des anciens membres du Front National ou des identitaires ainsi que les valeurs et convictions qui vont avec.

 

Les valeurs et convictions du gaullisme ne peuvent se marier avec celles de l'extrême droite, elles sont incompatibles !

 

Communiqué de presse de Jacques Myard

COMMUNIQUE DE PRESSE
de Jacques MYARD
Député de la Nation
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République

Le 27 FÉVRIER 2015

 


A/S : Retour de Damas

 

J'ai effectué avec trois parlementaires de l'Assemblée Nationale du groupe amitié France-Syrie, un voyage à Damas du 23 au 26 février.

 

Ce voyage a été organisé avec le concours d'un certain nombre de personnes connaissant bien le proche orient et ayant des cabinets de consultants pour les entreprises françaises au Liban et en Syrie.

 

Ce voyage a suscité la colère des plus hautes autorités de l'Etat. Si le sujet n'était pas sérieux, je pourrais en rire. En effet, la diplomatie n'est pas l'art de parler qu’avec ses amis mais d'essayer de trouver des solutions politiques à une guerre civile qui a déjà fait plus de 200 000 morts.

 

Camper sur des postures dites morales, la main sur le coeur et refuser d'agir en prenant en compte les réalités est 100 fois pire qu'une faute morale. C'est une faute politique géostratégique qui ne peut aboutir qu'à la continuité de la guerre civile, avec son cortège d'horreurs.

 

Nous avons rencontré sur place du côté des autorités gouvernementales, le Président du Parlement, Jihad Allaham, le ministre des Affaires Etrangères ,Walid Moallem, le Vice- Ministre des Affaires Etrangères, le docteur Ayman SOUSSAN francophone, ainsi que l'Ambassadeur de Syrie à Beyrouth et nous avons été reçus à dîner par le grand Mufti, Ahmad Badr Al Din Hassoun, entouré du patriarche catholique Grégorius III et du patriarche Grec Orthodoxe, Ignace IV Hazim. Les deux patriarches chrétiens nous ont fait part de leur soutien à la politique du gouvernement.

 

Nous avons rencontré également Soeur Agnès Mariam de la Croix, de manière inopinée, dans le hall de l'hôtel.

 

Nous avons visité un hôpital généraliste où nous avons malheureusement vu des fillettes entre la vie et la mort. Il nous a été indiqué qu'il y avait un embargo sur les médicaments et les pièces de remplacement des équipements médicaux. Ce n'est pas acceptable .

 

Nous avons visité une ancienne école qui accueille 40 familles de réfugiés, rendu visite au centre sanitaire du Croissant Rouge où nous avons pu obtenir des informations intéressantes sur la situation sanitaire, rencontré la responsable de la Croix Rouge, Mariam Gasser, visité le Lycée Charles de Gaulle où malgré l'adversité, 250 enfants franco-syriens, continuent à apprendre le français dans des conditions périlleuses, deux roquettes étant tombées sur cet établissement sans faire heureusement de morts. Le lycée ne reçoit plus de subsides du gouvernement français : c'est inadmissible.

 

De plus, à l'hôtel où nous étions nous avons rencontré une délégation américaine dirigée par l'ex-Attorney-General à la Cour Suprême, Ramzy Clark ce qui prouve qu'il existe bien des contacts certes indirects avec les Américains.

 

De l'ensemble de ces prises de contact et aussi des entretiens que nous avons eus avec des responsables libanais à Beyrouth, très inquiets de la situation en Syrie, je retiens les éléments suivants à l'exclusion de notre conversation avec Bachar Al Assad dont je rendrai compte personnellement par écrit au Président de la République.

 

1) Il n'existe pas à ce stade de possibilités de victoire militaire sur le terrain d'un parti ou de l'autre.

Le gouvernement tient une grande partie du pays (60 % ? ) mais il existe toujours des zones d’insécurité y compris dans le voisinage de Damas. Les terroristes syriens seraient entre 50 et 80 000 selon diverses sources.

 

2) L'ensemble de nos interlocuteurs nous ont clairement indiqué que si la France continue à exiger le départ de Bachar au motif qu'il est infréquentable, la Syrie éclatera car il est le seul à pouvoir maintenir l'unité de l'armée, le Liban sera balayé, le chaos s'installera sur tout le Proche et Moyen Orient.

 

3) Seul un règlement politique peut ramener la paix.

 

A ce titre, il convient de relever :

- que Damas a donné son accord pour un cessez le feu de 5 semaines au représentant de Benkimoun. Stéphane de Mistoura négocie avec 5 groupes d'insurgés à Alep,

- qu'il y a eu récemment des négociations directes entre le gouvernement de Damas et des opposants à Moscou,

- que le gouvernement a mis en place un comité de conciliation nationale avec des députés Kurdes qui "déclarent leur volonté de rester dans la patrie syrienne".

 

L'amnistie a été accordée à des terroristes repentis qui ont déposé les armes.

Il est évident qu'au-delà des postures qui ne font en rien avancer la sortie du conflit, il faut des initiatives pour avancer à petits pas. Le point n'est pas de savoir si on aime ou pas Bachar, il est un élément du conflit incontournable. Exiger son départ, c'est à coup sûr, poursuivre une guerre civile pendant des années.

 

4) Droits de l'Homme : j'avais avec moi une dépêche AFP mentionnant que des défenseurs de la liberté d'expression, membres du centre syrien pour les médias, étaient emprisonnés.

 

J'ai donné cette liste au Vice-Ministre des Affaires Etrangères en disant qu'il serait bien de faire un geste. Sur ce point précis, j'en ai personnellement parlé à Bachar Al-Assad lors de notre entretien.

 

De retour à Beyrouth, mercredi soir dans la nuit, j'ai appris qu'Ulaï Hussein avait été libéré sous caution.

Je n'ai pas la prétention de dire que c'est à la suite de mon intervention mais je le constate.

 

La France doit urgemment changer de politique en Syrie. Certains experts dénoncent l'incohérence de la France dans la lutte contre les terroristes. Nous luttons contre eux au Sahel, au Mali, au Nord Nigéria, en Irak, mais nous avons une politique confuse et brouillée en Syrie.

 

Je rappelle qu'à l'Assemblée Nationale, Alain Marsaud a montré aux députés des fusils Famas, livrés à l' opposition dite modérée et qui se sont retrouvés dans les mains d'Al Nosra.

 

Tous nos interlocuteurs, au-delà du cercle gouvernemental, ont dénoncé le double langage et la complicité de l'Arabie Saoudite, du Qatar et de la Turquie, ce dernier pays commerce avec Daech et lui permet ainsi d'avoir des subsides financiers importants.

 

5) Un dernier point : nous avons appris qu'un gouvernement arabo-musulman emblématique devrait établir prochainement des relations diplomatiques avec Damas.....

A suivre !

Quand le mal de reconnaissance fait vendre son âme...

 

Des individus en manque de reconnaissance et -qui vu le grand âge avançant- ont voulu agir pour se faire connaitre et rapidement.

 

Pour cela ce quarteron de politiciens de 3ème zone, ces factieux à la Soustelle qui se prétendent gaullistes, ont voulu flirter sur l'opportunisme du moment et donc rallier le parti que les médias placeraient comme 1er parti de France, qu'importe l'héritage anti gaulliste que porte ce parti dont les racines sont issues de Vichy et de l'OAS !

 

Il est dans "leurs intérêts" de voir Marine Le Pen gagner oui leurs intérêts pas ceux de la France. Ne doutons pas que si leur volonté de 2017 ne venait à se réaliser, ils seraient alors obligés d'aller voir ailleurs mais, comme par le passé aucun parti politique gouvernemental n'a voulu les mettre en avant, ils finiront alors comme tous ces Schpountz qui se croyaient faits de marbre dont on fait les statues mais qui sont en réalité faits de faïence dont on fait les bidets !

 

Vous aurez compris que nous ne pouvons que dénoncer l'attitude de ces "anciens" gaullistes dans tous les sens du terme ! "La vieillesse est un naufrage" disait le général de Gaulle !

 

https://fr.news.yahoo.com/danciens-partisans-pasqua-villiers-soutiennent-175549868.html

 

 

"Vous savez ce que je pense de la manière dont de Gaulle s'est comporté notamment à l'égard des pieds noirs et des harkis...Je pense que son comportement a été coupable". Marine Le Pen, 10 novembre 2013

 

 

R.P.F, une seule voix celle du gaullisme !

Reconnu par les gaullistes de conviction comme étant l'un de leurs plus intransigeant compagnon concernant les valeurs du gaullisme, il m'a été proposé de redorer ce sigle bien connu de notre famille politique ! Après avoir été mandaté par de hautes personnalités de notre famille politique pour reprendre le Rassemblement du Peuple Français, c'est avec plaisir que j'ai accepté la proposition faite par Nicolas Stoquer de prendre la présidence du Rassemblement Pour la France, l'original celui qui a été fondé en 1992 par opposition au traité de Maastricht. 

Le rassemblement de toutes les forces du gaullisme est ainsi en marche !

Parce que notre pays est aujourd'hui dans une situation tragique soumis à des lois et décisions qui ne sont pas siennes, parce que le gouvernement actuel s'atèle également à détruire toutes les valeurs éternelles qui ont fait de la France ce qu'elle a toujours été ! Il est temps pour les gaullistes de conviction de se retrouver et de s'unir afin de participer à la reconstruction de notre pays !

Je m'efforcerai de rendre à ce sigle la prestance qui lui est du dans la défense plus qu'intransigeante des valeurs authentiques du gaullisme qui entend rassembler le peuple français par delà les clivages, sauvegarder nos institutions léguées par le général de Gaulle, associer le capital avec le travail et surtout redonner à la France sa liberté et son indépendance !

Rassemblement du Peuple Français, Rassemblement Pour la France; désormais il n'y a plus qu'un seul R.P.F, toujours au service exclusif de la France !

Sébastien Nantz
Secrétaire général du Rassemblement du Peuple Français

Résistons pour la France !

RESISTONS POUR LA FRANCE .pdf
Document Adobe Acrobat [53.5 KB]

Les gaullistes face à leur destin

Dimanche, les Françaises et Français devaient s'exprimer lors d'une élection qui légitime la supranationalité européenne.

 

Les Français, en s'abstenant en nombre, ont transmis un message clair à notre classe politique : cette Europe ne les intéresse pas !

 

Bien évidemment, une fois annoncé, le fort taux d'abstention fut bien vite oublié pour laisser place à la réjouissance de vainqueurs d'une élection bien pâle.

 

Ne doutons pas que la voix du peuple français, qui a, une nouvelle fois, fait entendre son rejet du "machin" européen, ne sera pas plus entendu que celle du 29 mai 2005.


L'abstention sera rapidement balayé de l'histoire par les médias et ceux qui leurs donnent les directives.

Les gaullistes de conviction se sont exprimés durant cette campagne en refusant de cautionner la dérive supranationale. Car un député est le représentant d'une nation, c'est au Parlement français de désigner parmi eux ceux qui doivent représenter notre patrie dans une assemblée européenne ! En faisant élire des députés européens, on cherche à nous faire reconnaître de fait l'existence d'une nation européenne ! Ce que chaque gaulliste de conviction se doit de refuser !

 

Certaines personnes et certains mouvements avaient décidé de jouer le jeu, renonçant à cette occasion au terme de "souverainiste" qu'ils condamnent désormais préférant à présent se baptiser "euroréalistes".

Ils ont fait un pari risqué, celui de ne plus combattre la supranationalité mais de vouloir simplement maintenant la modifier. Ce pari fut perdu ! Cette leçon nous prouve qu'il n'est jamais bon de renier ce que l'on est par soucis électoraliste. Espérons qu'elle sera retenue !

 

En attentant, force est de constater qu'aucune personne n'a aujourd'hui démontré qu'elle pouvait conduire les gaullistes de par elle même, n'en déplaise à certains l'homme providentiel qu'ils attendent n'est pas encore arrivé.

 

Pour autant le combat pour le rassemblement des gaullistes, des authentiques gaullistes de conviction, n'est pas abandonné loin de là, nous ne devons pas rester dans l'expectative en attendant qu'une personnalité se dégage de ce marasme politique !

 

Ce gaullisme que nous défendons tous ne tient pas que par la volonté d'une personne quelle qu'elle soit mais bien sur des valeurs, des convictions ! Des valeurs auxquelles le sauvetage de l'euro, la fondation d'une armée européenne et l'instauration d'un protectionnisme communautaire européen ne font pas partie !

Ce sont autour des véritables valeurs du gaullisme que ce rassemblement doit s'organiser.

Nous invitons celles et ceux qui à nos côtés veulent que le gaullisme reprenne la place qui a toujours été sienne dans notre paysage politique à nous aider.

 

Place désormais au rassemblement, aux idées, aux propositions et à l'action !

 

Sébastien NANTZ
Secrétaire général du Rassemblement du Peuple Français

Voeux du RPF 2015

Mes chers compagnons,

Depuis plusieurs années la France perd tous ses repères et valeurs. Des gouvernements de rencontre se sont succédés pour des résultats de plus en plus désastreux. Notre cher et vieux pays se porte très mal.

Chômage en augmentation constante; déficit public toujours plus lourd à porter malgré des augmentations à n'en plus finir des impôts; pouvoir de consommation et économie en berne; valeurs familiales remis en cause; un machin européen non démocratique qui nous impose ses directives; une politique atlantiste de plus en plus suiviste; notre indépendance nationale bradée; la souveraineté populaire bafouée; un pouvoir exécutif incompétent et qui n'a jamais connu autant d'impopularité. Des mouvements de protestations se fondent et le peuple désespéré se réfugie dans les extrêmes. La peur de l'autre se réveille plus que jamais depuis la libération. Des communautarismes, aidés par l'action des gouvernements, présents et puissants comme jamais, qui divisent notre peuple, le pousse à s'opposer et à s'insulter.

A l'heure ou certains profitent de cette situation pour monter les Français les uns contre les autres et d'en faire leur fond de commerce, les gaullistes ne peuvent rester silencieux et inactifs !

Mais pour cela la famille gaulliste doit dès à présent se rassembler. Le R.P.F place donc cette année 2015 sous le signe de la réconciliation et du rassemblement de toute la famille gaulliste.

C'est tous ensemble et unis que nous arriverons à redresser notre pays. Pour l'avenir de la France, seul un retour aux valeurs authentiques du gaullisme s'impose !

Il y a plusieurs partis qui se revendiquent du gaullisme, soit, il y a des gaullistes qui ont une fibre plus sociale que d'autres aussi mais il n'y a qu'une seule famille ne l'oublions pas et faisons en sorte que cette famille actuellement divisée se retrouve et travaille enfin ensemble ! Soyons plus intelligents que certains et ne répondons plus à la division ! Nous devons faire passer les intérêts de notre pays avant les intérêts personnels et ceux des chapelles politiques, il y a urgence !

Il nous faut tous ensemble promouvoir et défendre ces piliers qui ont fait les valeurs de notre famille politique: l'indépendance nationale et la souveraineté populaire; l'association du capital et du travail comme 3ème voie à un libéralisme et à un socialisme qui ont conduit notre pays à l'échec; des institutions permettant d'avoir un état fort et dirigé et le rassemblement de tous les Français au delà des clivages politiques mais aussi sans aucune distinction car en France il n'y a qu'une seule communauté c'est la communauté française !

Enfin méfions nous de ceux qui se cachent derrière une croix de Lorraine dans le but de soutenir des extrêmes qui de tout temps ont combattu le général de Gaulle et les valeurs qu'il portait, appelant à le faire battre à chaque élection et allant jusqu'à essayer, pour certains, de l'éliminer physiquement, ces gens la ne font pas parti de notre famille et ne pourront être considérés comme telle, tout du moins tant que leur politique visera à diviser le peuple français.

Des actions en vu de permettre aux gaullistes de pouvoir travailler ensemble seront menées durant l'année. Nous nous engageons à être le trait d'union entre tous les gaullistes d'où qu'ils se trouvent !

Souhaitons que l'année 2015 soit l'année d'un renouveau qui conduira à l'avenir notre pays au redressement national tant attendu ! Ce sont nos voeux les plus chers !

Sébastien Nantz

Secrétaire Général du Rassemblement du Peuple Français

Le Rassemblement du Peuple Français est un mouvement fondé en 1947 par le général de Gaulle, mis en sommeil en 1955 il se réveille aujourd'hui.

Le gaullisme c'est...

 

1) Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes (l'indépendance nationale et la souveraineté populaire)
2) Un Etat fort et dirigé (institutions de la Ve République)
3) L'association du capital et du travail (3ème voie sociale: ni libéralisme, ni socialisme)
4) Le Rassemblement du peuple français par-delà les clivages politiques

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Rassemblement du Peuple Français - R.P.F